Bilan 2008-2018 : évidences, surprises et records

En une décennie, le football a changé. Les transferts sont devenus plus importants, différents styles de jeu ont émergé, entre possession abusive et transitions éclairs, des clubs sont nés au haut niveau, d’autres ont disparu, tandis que certains squattent les premiers rôles depuis toujours. Retour statistique avec un classement cumulé des dix dernières saisons, entre évidences, surprises et records en tous genres.

LIGUE 1   PREMIER LEAGUE   LIGA   SERIE A   GLOBAL

.

Ligue 1 : la domination des métropoles

Dans notre douce France, nous qui aimons tant l’histoire du petit irréductible qui fait la nique aux géants ou les épopées homériques de clubs amateurs en Coupe de France, pour dominer le football c’est simple : il faut être un club dans une grande ville. Dans le top 10 des clubs qui ont marqué le plus de poins en cumulé depuis dix saisons, on y retrouve 7 des 10 plus grandes agglomérations de l’hexagone.

En l’espace de dix saisons, la Ligue 1 a vu passer 37 équipes. Seulement 9 ont effectué l’intégralité de la décennie en Ligue 1 : Paris, Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux, Saint-Etienne, Rennes, Nice et Toulouse. 6 équipes n’ont fait qu’une saison : Arles-Avignon, Le Havre, Boulogne-sur-Mer, le Gazélec Ajaccio et cas un peu particulier, Strasbourg et Amiens qui entament leur deuxième exercice à partir d’août.

Sans réelle surprise, le classement cumulé est largement dominé par le Paris Saint-Germain avec 781 points, suivi par l’OL avec 684 points et l’OM avec 658 points. Plutôt à la traîne avant l’arrivée des investisseurs de QSI, le club parisien a rattrapé son retard sur l’OL puis l’a distancé de plus de 100 points. Malgré son titre de champion avec 95 points et ses récentes saisons sur le podium, l’AS Monaco ne pointe qu’à la 7ème place, payant ainsi son passage en Ligue 2. Du côté de la queue de peloton, on y retrouve des clubs comme Lorient, Valenciennes, Sochaux, Nancy et Auxerre qui végètent aujourd’hui en Ligue 2. Le Sporting Club de Bastia, qui a effectué 5 saisons en Ligue 1 sur les dix dernières (227 points) a quant à lui complètement disparu du paysage professionnel, abonné actuellement aux joutes en National 3.

Classement cumulé

Points pour le champion

Points pour les relégués

.

Premier League : Big Six

Alors qu’en Premier League on avait pris l’habitude de parler de « Big Four » dans les années 2000 avec l’ultra domination de quatre écuries (Manchester United, Liverpool, Arsenal et Chelsea), l’expression est totalement tombée en désuétude avec l’émergence de Manchester City et de Tottenham. Sur les dix dernières saisons de Premier League, ces six « super équipes » se tiennent en moins de 90 points d’écart (!). 

Depuis la saison 2008/2009, la Premier League a vu défiler 36 équipes. 8 d’entre-elles ont effectué les dix dernières saisons sans connaître les affres d’une relégation : Manchester City, Chelsea, Manchester United, Arsenal, Tottenham, Liverpool, Everton et le surprenant Stoke City. 5 équipes ne comptent qu’une saison dans l’élite pour les dix derniers exercices : Reading, Cardiff, Blackpool et les promus de la saison dernière Brighton et Huddersfield.

Le classement cumulé est dominé par Manchester City, qui bénéficie de sa saison record en 2017/2018 (100 points) pour devancer Chelsea de 4 petits points. Manchester United pointe à 11 longueurs et paye ses années irrégulières post-Fergie sur la fin de la décennie. Arsenal est un peu plus loin mais demeure devant Tottenham, tandis que Liverpool ferme la marche des grandes équipes. Deux équipes sont intercalées entres les monstres et le reste du monde : Everton et Stoke City. Les premiers cités possèdent le profil pour intégrer le Bix Six, mais devra suivre l’exemple de Tottenham et se qualifier pour la Ligue des Champions. Stoke City, qui vient de boucler les dix dernières saisons avec 457 points, évoluera en 2018/2019 en Championship… une régression importante pour les Potters. Autre curiosité : Leicester City, placé en 18ème place, le champion 2016 n’est remonté en Premier League qu’en 2014, ceci explique cela.

Classement cumulé

Points pour le champion

Points pour les relégués

.

Liga : Le monstre à deux têtes

Le football européen est dominé par les équipes espagnoles depuis quelques années, et en Liga les surprises ne sont pas légion. Sur 1140 points disponibles, en dix saisons, le FC Barcelone en a marqué 928 et le Real Madrid 889, soit plus que n’importe quelle autre équipe d’Europe, champions nationaux y compris.

A l’instar de la Premier League, la Liga a également vu défiler 36 équipes en dix saisons. Et comme pour l’Angleterre, 8 d’entre-elles ont effectué la dernière décennie sans être reléguées : Barcelone, Real Madrid, Atlético Madrid, Valence, Séville, Athletic Bilbao, Espanyol et Malaga. Championnat de passage pour 7 écuries qui n’ont effectué qu’un an dans l’élite : Cordoba, le Recreativo Huelva, Xerez, Hercules, Numancia, Tenerife et Girona (promu lors de la dernière saison).

Le FC Barcelone présente une moyenne de points ahurissante sur les dix dernières saisons : 92,8 points par saison. Les Blaugranas sont allés chercher 7 titres de champions ne laissant que des miettes au Real Madrid (2 titres) et à son voisin l’Atlético. En Liga, pour être champion, il faut viser la barre des 94 points minimum. Derrière ce presque trio de tête on retrouve les perturbateurs habituels : Valence, Séville, Bilbao et Villarreal. Le sous-marin jaune réalise un véritable exploit de se placer dans le top 10, car relégué lors de la saison 2011/2012. 

Classement cumulé

Points pour le champion

Points pour les relégués

.

Serie A : Juve Master

En Italie comme en France, il vaut mieux être le club d’une grande ville pour squatter le haut de l’affiche. 8 des clubs du top 10 du classement cumulé font partie des dix villes les plus importantes de la Botte. Inévitablement, on y retrouve Rome, Milan, Turin, Naples ou Florence.

Avec 35 équipes en 10 saisons, la Serie A est le championnat le plus stable parmi les autres grands championnats. Autre preuve, 10 équipes ont effectué les dix dernières saisons sans plonger en Serie B : la Juventus, la Roma, Naples, le Milan AC, l’Inter, la Lazio, la Fiorentina, Udinese, le Genoa et le Chievo Vérone. La Serie A est un championnat très compliqué pour les promus, en effet, 7 équipes n’ont effectué qu’une seule saison dans l’élite : Benevento, Frosinone, Reggina, Novara, Brescia, SPAL et Carpi.

Concernant le classement cumulé, la Juventus sacrée lors des 7 dernières éditions domine largement le classement avec plus de 100 points d’avance sur la Roma et Naples. Les deux clubs milanais, à la peine ces dernières saisons se tiennent en 1 point, le Milan (dernier club sacré avant l’avènement de la Juve) devancant alors son rival de toujours. Suivent ensuite, la Lazio, la Fiorentina et l’Udinese, habituels troubles-fête du Calcio.

Classement cumulé

Points pour le champion

Points pour les relégués

.

Bilan global

(Pour cette rubrique globale, toutes les comparaisons n’ont pas spécialement de signification, nous avons conscience que chaque championnat est différent. Et que Paris ce n’est ni Gijon, ni Valladolid).

Le FC Barcelone et le Real Madrid écrasent toute concurrence avec respectivement 928 et 889 points chacun lors des dix derniers championnats. Pas un hasard si la Liga est LE championnat qui domine l’Europe ces dernières années. L’Atlético Madrid (10ème), Valence (18ème) et Séville (20ème) complètent le tableau de chasse du football espagnol. Pourtant, le championnat le plus représenté est la Premier League. Très homogène en haut de tableau, la première division anglaise place 6 représentants dans le top 20, avec un joli tir groupé : City (5ème), Chelsea (6ème), United (7ème), Arsenal (9ème), Tottenham (12ème) et Liverpool (14ème). La Serie A de façon étonnante place aussi 6 équipes mais à part la Juventus (3ème), les autres équipes se traînent en milieu de peloton : Roma (8ème), Naples (11ème), Milan AC (15ème), Inter (16ème) et la Lazio (20ème). Enfin, bon dernier de ce top 20, la Ligue 1 est représentée par 4 équipes : Paris loin devant (4ème) qui déroule en Ligue 1 depuis l’arrivée de QSI regarde de haut Lyon (13ème), Marseille (17ème) et Lille (19ème).

Classement cumulé – Championnats à 20 équipes

Points par saison pour le champion de chaque pays

Classement cumulé – Championnats européens

*Les statistiques sont relevées sur les dix derniers exercices des championnats à 20 équipes, de la saison 2008/2009 incluse à la saison 2017/2018 incluse.

 

Elias TOUMI
@Sir_Elias_