La Côte d’Ivoire, jamais deux sans trois ?

La Côte d'Ivoire vise face au Sénégal une troisième qualification en Coupe du Monde

Côte d’Ivoire – Sénégal apparaît comme le choc de ce dernier tour qualificatif pour la Coupe du Monde au Brésil vu la qualité des deux groupes. Les incidents lors du dernier match de qualification pour la CAN 2012 laissent présager une véritable bataille sur le terrain. Pour autant Sabri Lamouchi semble mieux armé qu’Alain Giresse.

 

Qualifications

Côte d’Ivoire (19ème au classement FIFA)

Côte d'Ivoire

Avec la présence du Maroc dans ce groupe C, la Côte d’Ivoire a fait le boulot. Malgré deux matchs nuls contre Les Lions de l’Atlas (2-2, 1-1), Les Eléphants auront obtenu leur place pour le troisième et dernier tour de qualification pour la Coupe du Monde au Brésil sans grande difficulté. Avec seulement 5 buts encaissés, dont 3 contre le Maroc, la Côte d’Ivoire a confirmé son statut de grand favori de ce groupe. La 1ère équipe africaine au classement FIFA a déroulé son football dans un groupe où la Tanzanie et la Gambie n’ont pas fait le poids.

1 – Côte d’Ivoire (14 pts) ; 2 – Maroc (9 pts) ; 3 – Tanzanie (6 pts) ; 4 – Gambie (4 pts).

 

Sénégal (66ème au classement FIFA)

Sénégal

Dans un groupe J qui semblait au départ être le plus indécis, le Sénégal a confirmé son regain de forme récent. Les Lions de la Teranga ont assuré leur 1ère place avec sérieux face à des équipes comme l’Angola et l’Ouganda toujours compliquées à jouer. Avec 2 défaites en 4 confrontations contre l’Angola, les hommes de Giresse étaient prévenus et n’ont pu faire mieux que 2 matchs nuls (1-1, 1-1) contre Les Palancas Negras. Pour autant les Sénégalais se qualifient pour le dernier tour qualificatif à la Coupe du Monde 2014 en ayant concédé aucune défaite.

1 – Sénégal (12 pts) ; 2 – Ouganda (8 pts) ; 3 – Angola (7 pts); 4 – Libéria (4 pts)

Confrontations

Les Eléphants abordent cette double confrontation avec un énorme avantage. En effet, les Ivoiriens ont battu le Sénégal à 10 reprises lors des 16 matchs qui ont opposés les 2 nations. Le Sénégal n’a quant à lui obtenu que 4 victoires et 2 nuls. La dernière fois que Les Eléphants et Les Lions de la Teranga se sont rencontrés, les hommes de Sabri Lamouchi se sont imposés (4-2 et 2-0 lors du dernier tour qualificatif pour la CAN 2012 en Afrique du Sud). Malgré tout, l’histoire récente de ces confrontations est plus équilibrée. Les années 2000 auront vu la Côte d’Ivoire s’imposer à 3 reprises (une fois en 2004 et deux fois en 2012) contre 2 victoires sénégalaises (en 2003 et 2006).

Meilleures performances en compétitions FIFA

Côte d’Ivoire : Premier tour de la Coupe du Monde (2006, 2010), troisième de la Coupe du Monde U17 (1987), quatrième de la Coupe des Confédérations (1992).

Sénégal : Quart de finale de la Coupe du Monde (2002).

 

Il est évident que la Côte d’Ivoire de Didier Drogba aborde ce dernier tour qualificatif pour la Coupe du Monde au Brésil en ultra favorite. Même si le Sénégal reprend de l’ampleur petit à petit, cette équipe est en reconstruction et n’a pas la même expérience que le groupe de Sabri Lamouchi.

Pour autant cette double confrontation s’annonce explosive. Tout le monde a encore en mémoire le dernier tour qualificatif pour la Coupe d’Afrique des Nations 2012 en Afrique du Sud lors duquel Ivoiriens et Sénégalais s’étaient déjà rencontrés. Après une défaite 4 buts à 2 en Côte d’Ivoire, Les Lions de la Teranga recevaient Les Eléphants avec l’espoir de faire un exploit. Espoir partagé par tout un public qui, après la victoire 2-0 des Ivoiriens a laissé éclater sa déception en envahissant le terrain et en s’attaquant à la sélection ivoirienne. Depuis cet incident le stade Leopold Senghor de Dakar est suspendu (la CAF a infligé une suspension d’une année) et le Sénégal a choisi de recevoir la Côte d’Ivoire à Casablanca au Maroc où il avait déjà reçu l’Ouganda lors de la dernière journée du 2ème tour (victoire 1-0). Cette délocalisation résonne comme un obstacle supplémentaire pour les hommes d’Alain Giresse sur la route du Brésil. Même si Sabri Lamouchi se méfie du Sénégal, son équipe a les armes pour se qualifier face à un adversaire de taille comme le Sénégal. Si la Côte d’Ivoire a la fâcheuse tendance de passer à travers lors des compétitions officielles auxquelles elle participe, elle se qualifie toujours. Les hommes de Sabri Lamouchi semblent bien partis pour disputer une 3ème Coupe du Monde de suite.

 

Les groupes

Côte d’Ivoire

Gardiens de but : Barry Boubacar (Lokeren, BEL), Gbohouo Sylvain (Séwé Sport, CIV), Cissé Abdoul Karim (Africa, CIV).

Défenseurs : Kolo Touré (Liverpool, ANG), Jean Daniel Akpa Akpro (Toulouse FC, FRA), Benjamin Angoua (Valenciennes, FRA), Serge Aurier (Toulouse FC, FRA), Souleman  Bamba (Trazbonspor, TUR), Arthur Boka (VfB Stuttgart, ALL), Viera Diarrassouba (Caykur Rizespor, TUR), Didier Zokora (Trazbonspor, TUR).

Milieux de terrain : Max Alain Gradel (AS Saint –Etienne, FRA), N’Dri Kofi Romaric (SC Bastia, FRA), Jean-Jacques Gosso-Gosso (Glençlerbirligi SK, TUR), Cheikh Tioté (Newcastle, ANG), Didier Ya Konan (Hanovre, ALL), Geoffrey Serey Dié (Bale, SUI), Yaya Touré (Manchester City, ANG).

Attaquants : Lacina Traoré (Anzhi Makhatchkala, RUS), Wilfried Bony (Swansea, ANG), Gervais Yao Kouassi « Gervinho » (AS Roma, ITA), Didier Drogba (Galatasaray, TUR), Salomon Kalou (Lille OSC, FRA), Giovanni Sio (Wolfsburg, ALL).

Sélectionneur : Sabri Lamouchi (FRA).

 

Sénégal

Sénégal – Gardiens de but : Bouna Coundoul (Ethnikos, CHY), Cheikh N’Diaye (S. Rennais, FRA), Issa N’Doye (US Créteil-Lusitanos, FRA).

Défenseurs : Lamine Gassama (FC Lorient, FRA), Issa Cissokho (FC Nantes, FRA), Pape Mison Djilobodji (FC Nantes, FRA), Lamine Sané (FCG Bordeaux, FRA), Cheikh Kouyaté (Anderlecht, BEL), Kara M’Bodj (Genk, BEL), Cheikh M’Bengue (Toulouse FC, FRA), Pape N’Diaye Souaré (Lille OSC, FRA).

Milieux de terrain : Mohamed Diamé (West Ham, ANG), Idrissa Gana Gueye (Lille OSC, FRA), Salif Sané (Hanovre, ALL), Stéphane Badji (SK Bramm, NOR), Alfred N’Diaye (Eskisehirspor, TUR).

Attaquants : Sadio Mané (Salzburg, AUT), Moussa Sow (Fenerbahce, TUR), Dame N’Doye (Lokomotiv Moscou, RUS), Papiss Demba Cissé (Newcastle, ANG), Modou Sougou (Evian TG, FRA), Ibrahima Baldé (Kuban Krasnodar, RUS), Henri Saivet (FCG Bordeaux, FRA).

Sélectionneur : Alain Giresse (FRA).

 

Match aller le samedi 12 octobre à 19 heures à Abidjan ; match retour le vendredi 15 novembre à Casablanca.

 

Les pronostics de la Rédaction :

Elias : Côte d’Ivoire 2-0 Sénégal / Sénégal 0-2 Côte d’Ivoire

Nourredine : Côte d’Ivoire 3-1 Sénégal / Sénégal 2-2 Côte d’Ivoire

 

Nourredine REGAIEG
@Nourregaieg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.