Le Ghana d’une courte tête

Le Ghana et l'Egypte auront du mal à se départager

Ghana – Egypte est certainement le match le plus indécis des cinq rencontres du dernier tour qualificatif pour le Brésil. Entre les Ghanéens qui ne cessent de confirmer tout le bien que le monde du football pense d’eux, et les Egyptiens premiers qui courent derrière leur gloire passée, ce match sera très serré. Les Black Stars des frères Ayew ont malgré tout une longueur d’avance sur Les Pharaons premiers qualifiés pour ce dernier tour après seulement quatre matchs.

Qualifications

Ghana (24ème au classement FIFA)


Ghana

Le Ghana avait un nouveau statut à confirmer sur la scène continentale et c’est chose faite. Malgré la présence de la Zambie championne d’Afrique 2012, et du Soudan toujours difficile à battre même s’il traverse actuellement une période de convalescence, Les Black Stars n’auront pas tremblé. Avec une seule défaite en Zambie lors de la 2ème journée, les Ghanéens ont connu des qualifications plutôt tranquilles. Leur victoire 7-0 face au Lesotho lors de la journée inaugurale a laissé apparaître le potentiel offensif de cette équipe, même si l’opposition n’était pas du calibre de ce qui reste à venir.

1 – Ghana (15 pts) ; 2 – Zambie (11 pts) ; 3 – Lesotho (5 pts) ; 4 – Soudan (2 pts)

 

Egypte (50ème au classement FIFA)

Egypte

6 sur 6. Les Pharaons ont réalisé un véritable sans faute lors de ce deuxième tour qualificatif pour la Coupe du Monde au Brésil. Qualifiés après seulement 4 matchs, les hommes de Bob Bradley ont littéralement écrasé leur groupe. Malgré deux matchs accrochés contre la Guinée (3-2 à Conakry et 4-2 à El Gouna), les Egyptiens ont tout fait pour éviter la même mésaventure que lors des qualifications pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud en 2010 (égalité parfaite avec l’Algérie qui s’est qualifiée au terme d’un match d’appui plus que tendu au Soudan). Ce deuxième tour des qualifications pour le Mondial 2014 marque le retour de l’Egypte sur le devant de la scène africaine après quelques années compliquées.

1 – Egypte (18 pts) ; 2 – Guinée (10 pts) ; 3 – Mozambique (3 pts); 4 – Zimbabwe (2 pts)

 

Confrontations

Ghana et Egypte se sont rencontrés à 22 reprises (14 matchs amicaux et 8 matchs officiels) depuis leur première confrontation aux éliminatoires pour les JO en 1959. Avec 10 victoires pour 6 nuls et 6 défaites, l’Egypte a l’avantage. Les Pharaons n’ont perdu pour le moment qu’une seule fois contre Les Black Stars en match officiel. Leur dernière victoire en date remonte à la finale de la CAN 2010 lors de laquelle les Égyptiens s’étaient imposés par la plus petite des marges (1-0). Malgré tout, les Ghanéens ont écrasé l’Egypte lors de leur dernière rencontre (3-0 en amical en janvier 2013). Une passation de pouvoir ?

Meilleures performances en compétitions FIFA

Ghana : Quart de finale de la Coupe du Monde (2010),  Vainqueur de la Coupe du Monde U 17 (1991, 1995), Vainqueur de la Coupe du Monde des U 20 (2009).

Egypte : Premier tour de la Coupe du Monde (1934). Troisième de la Coupe du Monde U 20 (2001).

 

Même si l’Egypte a le plus beau palmarès continental (7 CAN), les dernières années sont moins roses pour Les Pharaons. Depuis leur première et unique qualification en Coupe du Monde en 1934 en Italie, les Egyptiens n’ont pourtant jamais réussi à de nouveau se qualifier pour une phase finale. De son côté le Ghana est parvenu à atteindre les quarts de finale de la dernière édition. Cette performance apparait comme l’apogée d’une génération qui a remporté la Coupe du Monde U 20 en 2009. Les Black Stars confirment les efforts de formation fait par leur pays depuis les années 90.

 

Avec un milieu de terrain digne des plus grandes nations du ballon rond, le Ghana (2ème nation africaine au classement FIFA) a de quoi faire trembler. Même si Boateng ne sera pas de la partie au match Aller, Kwesi Appiah a de quoi compenser cette absence en la personne de joueurs comme Muntari, André Ayew ou encore Asamoah. En face, l’Egypte peut s’appuyer sur un noyau de joueurs qui évoluent ensemble depuis de nombreuses années en sélection mais aussi en clubs (la majorité des joueurs évoluent dans les deux grands clubs cairotes Al-Ahly et le Zamalek).

Cette confrontation semble très indécise entre un Ghana en pleine ascension et une Egypte qui ressort la tête de l’eau après des qualifications impeccables. Ce tirage compliqué n’a certainement ravi aucun des deux sélectionneurs.

 

Les groupes

Ghana

Gardiens de but : Fatau Dauda (Orlando Pirates, AFS), Adam Kwarasey (Stromgodset, NOR), Richard Kingson (Doxa Katokopias, CHY).

Défenseurs : Samuel Inkoom (Dnipro, UKR), Daniel Opare (Standard Liège, BEL), David Addy (Vitoria Guimarães, POR), Baba Abdul Rahman (Greuther Furth, ALL), John Boye (S. Rennais, FRA), Jerry Akaminko (Eskisehirspor, TUR), Rashid Sumaila (Mamelodi Sundowns, AFS), Mohammed Awal (Maritzburg United, AFS).

Milieux de terrain : Michael Essien (Chelsea, ANG), Emmanuel Frimpong (Arsenal, ANG) Sulley Muntari (AC Milan, ITA), Kwadwo Asamoah (Juventus, ITA), Emmanuel Agyemang Badu (Udinese, ITA), Kevin-Prince Boateng (Schalke 04, ALL), Albert Adomah (Middlesbrough, ANG), Mubarak Wakaso (Rubin Kazan, RUS), Christian Atsu (Vitesse Arnhem, P-BAS), André Ayew (O. de Marseille, FRA).

Attaquants : Asamoah Gyan (Al Ain, EAU), Abdul Majeed Waris (Spartak Moscou, RUS), Jordan Ayew (O. de Marseille, FRA), Mahatma Otoo (Sogndal, NOR).

Sélectionneur : Kwesi Appiah (GHA).

 

Egypte

Gardiens de but : Cherif Ikrami (Al-Ahly, EGY), Ahmed Chennaoui (Al Masry, EGY), Mohamed Sobhi (Ismaily, EGY).

Défenseurs : Ahmed Fathi (Al-Ahly, EGY), Ahmed Mohamadi (Hull City, ANG), Hazem Emam (Zamalek, EGY), Wael Gomaa (Al-Ahly, EGY), Mohamed Najib (Al-Ahly, EGY), Rami Rabiaa (Al-Ahly, EGY), Said Moawadh (Al-Ahly, EGY), Mohamed Abdel-Shafy (Zamalek, EGY), Ahmed Shedid (Al-Ahly, EGY).

Milieux de terrain : Amr El Soulia (Ismaily, EGY), Hossam Achour (Al-Ahly, EGY), Hossam Ghali (Lierse SK, BEL), Mohamed El Nenny (FC Bâle, SUI), Hosni Abd Rabbou (El Entag El Harby, EGY).

Attaquants : Mohamed Aboutrika (Al-Ahly, EGY), Shikabala (Zamalek, EGY), Walid Soliman (Al-Ahly, EGY), Abdallah Said (Al-Ahly, EGY), Ahmed Aïd Abdel Malek (Zamalek, EGY), Amr Zaki (Zamalek, EGY), Mohamed Salah (FC Bâle, SUI), Mahmoud Abdel Monem (Aluminium Nag Hammadi, EGY), Mohamed Gedo (Hull City, ANG).

Sélectionneur : Bob Bradley (USA).

 

Match aller le mardi 15 octobre à 15 heures à Kumasi; match retour le mardi 19 novembre au Caire (sous réserve de modification)

 

Les pronostics de la Rédaction :

Elias : Ghana 1-0 Egypte / Egypte 0-0 Ghana

Nourredine : Ghana 2 – 1 Egypte / Egypte 1 – 1 Ghana

 

Nourredine REGAIEG
@Nourregaieg

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.