Le lundi c’est Panini : Miralem Pjanic

Dix c’est le nombre de coups-francs que Miralem Pjanic a inscrit depuis son arrivée en 2011 dans la capitale italienne. Personne sur cette période n’a fait mieux que l’ancien lyonnais hormis Andrea Pirlo. Une réussite que Pjanic explique simplement dans la presse italienne « mon professeur a été Juninho, même s’il frappait d’une manière différente de la mienne. Avec lui, le ballon dansait, comme c’est le cas avec Pirlo. Moi, je reste souvent après l’entrainement pour travailler la précision. Mais, je ne travaille pas les trajectoires car je les connais selon les distances au but qu’il y a ».

Miralem Pjanic

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *