L’équipe type des statistiques de la 1ère journée

L'équipe type statistique des meilleurs joueurs de la 1ère journée de Ligue 1
Dani the Boss

La Ligue 1 est de retour ! Toujours plus belle, toujours plus grande et pour le plaisir de nos petits yeux cette saison quelques gros poissons ont posé leurs valises dans l’hexagone. Pour cette première équipe des statistiques Squawka, avec la présence de Cavani et de Di Maria on serait tenté de dire qu’on prend les mêmes et qu’on recommence, mais quelques belles surprises se sont déjà glissées dans le onze type des joueurs les plus efficaces après 90 minutes.

Gardien

Mike Maignan (Lille) – Score Squawka : 63

Successeur du désormais lofteur, Vincent Enyeama, dans les cages lilloise, Mike Maignan est le portier le plus efficace de cette première levée de rideau en Ligue 1. A 22 ans, il disputait seulement face à Nantes son 12ème match dans l’élite. S’il a su garder sa cage inviolée avec 5 interventions décisives, le guyanais formé au PSG a également fait montre d’une grande aisance jeu au pied avec près de 83% de passes réussies sur une trentaine tentées. L’effet Bielsa.

Défenseurs

Junior Alonso (Lille) – Score Squawka : 81

Pour Emiliano Sala et Préjuce Nakoulma, il ne faisait pas bon se frotter au solide défenseur paraguayen ce soir-là. 80% de tacles réussis, 75% de duels aériens remportés, 4 interceptions et cerise sur le gâteau, un but en sortie de seconde période pour ouvrir le score sur une frappe limpide au ras du poteau. Le natif d’Asunción obtient le meilleur score performance de tous les défenseurs de Ligue 1, lui qui était arrivé comme un anonyme en janvier dernier, devrait avoir son mot à dire cette saison. L’effet Bielsa bis.

Dani Alves (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 77

La Ligue 1 c’est de l’eau. Daniel Alves da Silva n’a certainement pas du stresser au moment de s’endormir à la veille de son premier match de sa carrière en Ligue 1. Du haut de ses 34 ans, l’expérimenté latéral brésilien a réalisé un match comme s’il jouait pour le club de la capitale depuis une décennie. Dans les stats, c’est 88% de passes réussies, 4 centres, une occasion créée et 57% de tacles réussis. Dans les faits, c’est une présence de tous les instants à aboyer sur ses coéquipiers et un échange de maillot avec Issa Cissokho, sa plus belle action du match.

Maxime Le Marchand (OGC Nice) – Score Squawka : 58

Vous le connaissez le petit gars de 27 ans qui joue en défense centrale aux côté du fabuleux Dante ? Maxime Le Marchand ne donne pas dans l’excentricité capillaire, mais son pied gauche et ses capacités défensives sont pourtant plus efficaces, pour cette 1ère journée entendons-nous, que son prestigieux et plus médiatique compère brésilien. Malgré la défaite face aux Verts du tout frais Oscar Garcia, Le Marchand a réussi 95% des passes qu’il a tenté, a réussi 8 interceptions et a remporté 67% de ses duels aériens. Avouez qu’il aurait plus de foot-appeal s’il s’appelait Max et qu’il avait vu le jour à Saõ Malo.

Marquinhos (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 48

Et de deux ! Deuxième défenseur du PSG a faire partie de l’équipe type de la 1ère journée, le petit Marquis entame la saison tambour battant. 100% de passes réussies (!), 2 tirs tentés mais surtout deux interventions décisives et 3 interceptions… de quoi annihiler les faibles offensives de l’adversaire amiénois du jour. Simple, sans fioritures et efficace, vous êtes sûrs qu’il est brésilien ?

Milieux de terrain

Florian Thauvin (Olympique de Marseille) – Score Squawka : 86

Squawka et les statistiques en ont décidé ainsi : Florian Thauvin est le joueur le plus efficace de la journée en Ligue 1. Grand artisan de la victoire nette, 3-0, de l’OM face à Dijon, le néo-international tricolore était présent sur tous les fronts, surtout offensifs. 10 centres, 92% de passes réussies, 2 occasions nettes créées, 5 tirs et un but. Pour finir la recette parfait, ajoutez à cette belle liste d’ingrédients 67% de tacles réussis et 1 interception. La saison de la maturité ?

Javier Pastore (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 80

Le génial milieu argentin entame, déjà, sa septième saison sous les couleurs franciliennes. Face aux milieux du promu amiénois, la natif de Córdoba a fait du Pastore. Un but face à la cage vide est venue ponctuer une très bonne partition sans fausse note. Son influence se vérifie dans le cœur du jeu avec des chiffres pertinents pour un meneur de jeu : 84% de passes réussies et 2 grosses occasions créées. Après avoir laissé son n°10 à Neymar en guise de bienvenue, El Flaco espère certainement faire souvent partie de ce onze type, à condition que les blessures le laissent tranquille.

Angel Di Maria (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 54

Deux brésiliens en défense, deux argentins au milieu, comme ça pas de jaloux au PSG. Pour Angel Di Maria, le match face à Amiens a ressemblé à une vaste balade de santé où l’ancien madrilène a pu réciter ses gammes offensives. 81% de passes réussies, 5 occasions créées et 9 centres. Une belle façon de se faire remarquer avant l’arrivée d’un certain Neymar sur la ligne offensive parisienne…

Ludovic Blas, Guingamp

Ludovic Blas (En Avant de Guingamp) – Score Squawka : 52

Si la belle victoire guingampaise du côté de Metz est anecdotique tant la performance des Grenats fut faible, Ludovic Blas est lui, avec Clinton N’Jie, le seul joueur de ce onze « statistype » a avoir démarré la saison les fesses sur le banc. Entré en jeu en seconde période, le champion d’Europe U19 en 2016, est l’auteur d’un but aussi fort que fin, pourtant Dijon n’est pas dans l’affaire.

Attaquants

Edinson Cavani (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 66

Un dernier parisien pour la route. Le buteur uruguayen qui avait terminé avec 35 pions en championnat la saison précédente, pose les briques d’une année qu’il veut annoncer aussi prolifique. Auteur de l’ouverture du score sur un superbe enchaînement, le Matador a terminé la rencontre avec 4 tirs, 4 occasions franches créées, une passe décisive et une activité tout terrain. Le Parc salive sûrement d’avance de la future association avec Neymar. Nous aussi.

Clinton N’Jie (Olympique de Marseille ) – Score Squawka : 63

La 1ère journée de Ligue 1 amène toujours son lot de surprise, et voir un doublé de Clinton N’Jie en est une belle. 100% d’efficacité pour le camerounais, 2 tirs, 2 cadrés, 2 buts. Avec 83% de passes réussies et même un tacle à succès, l’ancien feu follet de Tottenham, est le grand attaquant qu’attendait l’OM. Non on déconne.