L’équipe type des statistiques de la 2ème journée

L'équipe type statistique des meilleurs joueurs de la 2ème journée de Ligue 1
Thomas Mangani

Deuxième levée de rideau de la saison en Ligue 1, Monaco passe ses quatre buts par match, Strasbourg gagne enfin en Ligue 1 et Neymar a atomisé Guingamp. Sinon Mangani, Bourigeaud, Le Marchand et Martin font partie de l’équipe type, #FootballNormal.

Gardien

Steve Mandanda (Olympique de Marseille) – Score Squawka : 68

Si son homologue du jour, Ciprian Tatarusanu a impressionné avec 9 arrêts, l’ex-néo portier marseillais lui, n’a pas pris de but. 4 interventions décisives et 83% de passes, pour la plupart longues, réussies font de Steve Mandanda le gardien le plus efficace de la journée.

Défenseurs

Jemerson (AS Monaco) – Score Squawka : 65

« Blackenbauer » était bouillant ce weekend. Un petit but sur ciseau à la suite d’un corner, la spécialité servie par Monaco, pour assommer Dijon, 83% de passes réussies, 2 frappes contrées, mais seulement et curieusement 33% de duels aériens remportés et aucune interception. Alors soit Dijon était vraiment inoffensif, soit les chiffres mentent, vous en pensez quoi ?

Thiago Silva (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 61

Après Dani Alves et Marquinhos la semaine dernière, c’est au tour du capitaine du navire parisien d’être statistiquement récompensé de sa performance. Si Neymar a brillé de mille feux pour sa première sur une pelouse en tant que joueur de Ligue 1, le défenseur central brésilien quant à lui n’a pas eu à s’employer tant que ça pour éteindre les offensives guingampaises. Clean sheet, 95% de passes réussies, 100% de duels aériens remportés, 6 actions défensives importantes et même une occasion créée. O quê mais ?

Maxime Le Marchand (OGC Nice) – Score Squawka : 54

Deux matchs, deux apparitions dans l’équipe type. Maxime Le Marchand ne fait pas un bruit pourtant, le gaucher formé au Havre est bel et bien l’un des meilleurs défenseurs de l’hexagone depuis la reprise du championnat. Pourtant cette saison, les niçois enchaînent les défaites à la même allure que les victoires la saison dernière. Surpris par Troyes, et, avec deux buts encaissés on peut se demander ce que Le Marchand fout là. 100% de duels aériens remportés, 6 interceptions, 2 tirs bloqués et 92% de passes réussies. I’m a poor lonesome defender…

Marcelo (Olympique Lyonnais) – Score Squawka : 54

Les défenseurs brésiliens sont les meilleurs défenseurs du championnat de France. Oui, vous ne rêvez pas. Loin des dribbles, des facéties, des compil’ YouTube et des diminutifs en -inho, cette saison la rigueur défensive est de mise au pays de la samba. A quelques encablures de l’aéroport de Saint-Exupéry, le Groupama Stadium aussi possède une belle tour de contrôle en la personne de Marcelo. Tout juste débarqué de Besiktas, le longiligne stoppeur a écœuré les offensives rennaises. 60% de duels aériens remportés, 6 interceptions et surtout 9 actions défensives auxquelles on peut rajouter 2 tirs et 86% de passes réussies. 

Milieux de terrain

Jean-Michaël Seri

Jean-Michaël Seri (OGC Nice) – Score Squawka : 80

La tête à Barcelone, mais les pieds à Nice. Comme pour Maxime Le Marchand, l’homme au prénom bizarre, ne pâtit pas de la défaites des Aiglons face à Troyes et sa performance est la plus efficace parmi les milieux de terrains de Ligue 1. 89% de passes réussies, 4 passes clés, 7 occasions créées et 10 centres. Pouvait-il faire mieux ? 

Benjamin Bourigeaud (Stade Rennais) – Score Squawka : 74

Qu’on se le dise tout de suite, Benjamin Bourigeaud n’aurait pas inscrit de but lors de la défaite de Rennes face à Lyon, vous ne seriez pas en train de lire ces lignes. Oui mais voilà, l’ancienne étoile du Nord, formée à Lens, s’est permis une petite friandise face à Anthony Lopes. Un match correct et complet avec 86% de passes réussies, 5 occasions créées, 13 centres et une interception. Comme Seri, Bourigeaud est un looser magnifique.

Thomas Mangani (Angers SCO) – Score Squawka : 71

Premier but du pied droit en Ligue 1 pour Thomas Mangani et quel but ! Un lob d’une quarantaine de mètres alors Gurtner le portier amiénois était parti à la chasse à Crivelli loin de sa surface. Mais Mangani c’est aussi 75% de passes réussies, dont une décisive pour ce même Crivelli, 5 occasions crées, 8 centres et 3 interceptions. Facile.

Jonas Martin (RC Strasbourg) – Score Squawka : 70

Le dernier buteur strasbourgeois en Ligue 1 s’appellait Kévin Gameiro et le petit plat du pied au premier poteau de Jonas Martin efface donc des tablettes le nom de l’international français de l’Atlético Madrid. Ce but, Jonas Martin l’a inscrit face à Lille et son gardien… Nicolas de Préville, qui remplaçait Maignan dans les bois, Bielsa ayant effectué ses trois changements avant la seconde période. Mais réduire le match de Jonas Martin à ce but face à un gardien qui ne l’est pas serait galvaudé. 97% de passes réussies, 4 occasions créées, 3 centres, 4 actions défensives. La feuille de stats correcte.

Attaquants

Neymar (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 154

Un but, une passe décisive, 75% de passes réussies, 7 occasions créées, 3 centres, 15 dribbles réussis, 11 joueurs détruits, merci et à la semaine prochaine.

Radamel Falcao (AS Monaco) – Score Squawka : 100

3 tirs, 3 buts. Radamel Falcao est efficace et ce n’est un secret pour personne. Le colombien semble déterminé cette année à faire de l’ombre à son sud-américain de rival du PSG, Edinson Cavani. 4 buts en 2 matchs, des courses et des appels tranchants. Ah oui et 81% de passes réussies. Mbappé who ?