L’équipe type des statistiques de la 3ème journée

Bryan Dabo, AS Saint-Etienne
L'incroyable Hulk

Pour ceux qui en doutaient encore, Neymar est bel et bien un phénomène paranormal qui hante depuis 2 semaines les défenses de Ligue 1. Auteur d’une performance majuscule, l’astre brésilien ferait presque passer Malcom pour un petit joueur. A part ça, les parisiens et les monegasques se font voler la vedette par un jeune premier… de 25 ans.

Gardien

Danijel Subasic (AS Monaco) – Score Squawka : 64

Le meilleur gardien de la saison passée fait sa première apparition dans cette rubrique. Un clean sheet face à Metz (lol) avec notamment 5 arrêts décisifs. A part ça ? 78% de passes réussies. Voilà Suba.

Défenseurs

Laywin Kurzawa (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 78

Et hop c’est bon, l’intégralité de la défense parisienne est apparue dans le onze type. Mr Alves et Mr Marquinhos lors de la 1ère journée, Mr Thiago Silva lors de la précédente, il ne manquait plus que le latéral gauche hyperactif et c’est désormais chose faite. Alors que le PSG a collé un set à Toulouse (6-2), Kurz’ s’est transformé en Djibril Cissé le temps d’un corner pour poser un ciseau tranquille. 4 tirs, 94% de passes réussies, 2 centres, 2 interceptions, 67% de duels aériens remportés et 4 actions défensives. Maxwell est déjà oublié.

David Alcibiade, FC Nantes

David Alcibiade (FC Nantes) – Score Squawka : 72

David Alcibiade c’est la bonne surprise du jour. Premier match dans l’élite à 25 ans pour le latéral droit, préformé à l’INF Clairefontaine, mais qui est passé par des chemins de traverse pour en arriver là. Le LOSC à 16 ans, puis le Gazélec Ajaccio, puis Nantes en CFA où il est remplaçant. Départ à Marbella en D3 espagnole et retour à Nantes cette saison. Titulaire face à Troyes, le miraculé est a créditer d’une passe décisive pour Emiliano Sala. 71% de passes réussies, 5 centres, 100% de duels aériens remportés, 6 interceptions et 3 actions défensives. Marbella to Nantes, go fast.

Kenny Tete (Olympique Lyonnais) – Score Squawka : 61

Match fou au Groupama Stadium, où l’on retiendra le premier but en Ligue 1 du latéral néerlandais Kenny Tete. Mais également ses 72% de passes réussies, 67% de tacles réussis, 100% de duels aériens, 5 interceptions et ses 3 actions défensives. Tete dure.

Kamil Glik (AS Monaco) – Score Squawka : 58

En ce début de saison, si Monaco est injouable, le roc polonais y est pour quelque chose. 67% de duels aériens remportés, 2 interceptions, 8 actions défensives, 2 tirs et 85% de passes réussies. Et tant pis si en face c’était Nolan Roux, Renaud Cohade et Yann Jouffre.

Milieux de terrain

Adrien Rabiot (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 71

Alors qu’on pensait que Cavani serait le principal bénéficiaire de l’arrivée de Neymar dans le club de la capitale, c’est peut-être bien Rabiot l’heureux élu du moment. Le natif de Saint-Maurice, qui a fait sauté Matuidi de sa place de titulaire, échange un nombre fou de ballons avec la star auriverde. Dans les stats ça donne : 90% de passes réussies, 4 tirs, un but et 75% de duels aériens remportés. Rabiot charo.

Tanguy Ndombele (Amiens) – Score Squawka : 62

L’apprentissage de la Ligue 1 est rude pour Amiens, troisième défaite en autant de matchs, avec cette fois-ci une belle claque (3-0) reçue à Saint-Etienne. Pourtant le jeune Tanguy Ndombele, 20 ans, a fait montre d’une activité sans faille au milieu de terrain et cela se traduit par des stats pas mal du tout. 5 tirs, 78% de passes réussies, 1 occasion créée, 3 centres, 8 dribbles réussis,  67% de tacles réussis, 75% de duels aériens remportés et une interception. Inconnu, pour l’instant, Ndombele devrait rapidement voir la lumière s’arrêter sur son cas.

Keagan Dolly (Montpellier) – Score Squawka : 57

Keagan quoi ? Le petit milieu sud-africain ressemble quand même beaucoup à une bonne pioche du côté de Montpellier. Originaire du même quartier que Steven Pienaar, Keagan Dolly est un pur produit de l’Ajax Cap Town. Passé par les Mamelodi Sundowns, arrivé en janvier dernier dans l’Hérault, l’international bafana bafana trouve petit à petit sa place dans l’entrejeu de la Paillade. Alors même si Montpellier a concédé le match nul face au promu strasbourgeois, Dolly s’est cloné pour sortir une belle prestation. 90% de passes réussies, 3 tirs, 6 centres, 3 occasions créées et 100% de tacles réussis.

Bryan Dabo (AS Saint-Etienne) – Score Squawka : 56

La revanche du placardisé. Mis à l’écart par Christophe Galtier la saison précédente, Bryan Dabo est un titulaire indiscutable avec Oscar Garcia. Comme cela devient une habitude face à Amiens cette saison, les buts pleuvent. Et pour le natif de Marseille, c’est un doublé qui est tombé. A côté de ça, 76% de passes réussies, 1 occasion créé, 3 interception. Ça valait bien le coup de finir torse nu.

Attaquants

Neymar (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 192

Deux buts, une passe décisive, 73% de passes réussies, 7 occasions créées, 6 centres, 16 dribbles réussis, 11 joueurs détruits, merci et à la semaine prochaine.

Malcom (Bordeaux) – Score Squawka : 118

3 tirs, 3 buts. Radamel Falcao est efficace et ce n’est un secret pour personne. Le colombien semble déterminé cette année à faire de l’ombre à son sud-américain de rival du PSG, Edinson Cavani. 4 buts en 2 matchs, des courses et des appels tranchants. Ah oui et 81% de passes réussies. Mbappé who ?