L’équipe type des statistiques de la 7ème journée

Et si Malcom était le meilleur brésilien de Ligue 1 ?

Les troyens ont bien défendu et les marseillais ont bien attaqué. Pour la 7ème journée de Ligue 1, quelques surprises sont à noter dans l’équipe type des statistiques de ce weekend.

L'équipe type de la 7ème journée de Ligue 1

Données Squawka.com

Gardien

Mamadou Samassa – (Troyes) : 74

Deuxième victoire de la saison pour l’ESTAC face à Metz. Du haut de ses 198 cm, le portier de 27 ans a écœuré les attaquants grenats. Exceptionnel dans ses cages, Samassa était le patron du match. 8 arrêts décisifs, face à Nolan Roux, Opa Nguette, Ivan Baillu ou Brian Fernandez et Samassa réalise la prestation la plus efficace pour un gardien depuis le début de la saison. Une performance qu’il serait bien inspiré de répéter si les Troyens veulent continuer à exister en Ligue 1 cette saison.

Défenseurs

Léo Dubois – (FC Nantes) : 67

5ème match consécutif sans défaite et 3ème victoire d’affilée pour le FC Nantes de Ranieri face à Strasbourg. Oui vous avez bien lu, Nantes est 6ème de Ligue 1. Léo Dubois, capitaine à tout faire de la machine canari, s’est une nouvelle fois montré très précieux dans la défense nantaise. Auteur de 100% de tacles réussis, de 67% de duels aériens remportés, de 3 interceptions et de 7 actions défensives décisives, Dubois a planté une lucarne extraordinaire de 25 mètres du pied droit. 1er but de sa carrière en Ligue 1 pour son 67ème match, à l’instar de Souquet, Dubois est un des latéraux les plus sous-côtés du championnat. Mais quand on sait que Ranieri a emmené Drinkwater en sélection…

Christophe Hérelle (Troyes) – Score Squawka : 58

Convoité par l’OGC Nice en août dernier, Christophe Hérelle a braqué sur son cas des projecteurs qui ne s’étaient jamais allumés auparavant. Passé par le centre de formation de Sochaux, il a ensuite ferraillé avec le maillot de Colmar, puis de Créteil avant de rejoindre l’écurie troyenne à l’intersaison 2016. Depuis, le défenseur de 25 ans connaît une progression linéaire et même la découverte de la Ligue 1 ne semble pas trop compliquée pour lui. Elément décisif de la performance défensive auboise, il est à créditer d’un match ultra-solide. 88% de passes réussies, 100% de duels remportés, 2 interceptions et surtout 10 actions défensives décisives pour une petite faute. 

Daniel Congré (Montpellier Hérault) – Score Squawka : 52

Première équipe du championnat à accrocher le PSG, le Montpellier Hérault de Daniel Congré a certainement bénéficié de l’absence de Neymar mais aussi et surtout d’une pelouse indigne de Ligue 1 pour mettre à mal la série de victoire des franciliens. Une prestation sereine pour le défenseur formé à Toulouse, qui est à créditer de 8 duels gagnés, 7 interceptions et 4 actions défensives décisives.

Jordan Amavi (Olympique de Marseille) – Score Squawka : 49

Deuxième apparition consécutive dans l’équipe type des statistiques pour le latéral gauche marseillais qui était déjà présent la semaine dernière. Du coup avec de telles prestations, on en avait presque oublié qu’à l’OM le côté gauche de la défense pouvait être performant… 76 ballons touchés, 5 interceptions, 5 duels gagnés, 3 actions défensives décisives, 2 tirs, 2 centres et 87% de passes réussies.

Milieux de terrain

Florian Thauvin (Olympique de Marseille) – Score Squawka : 82

Il est là le meilleur joueur de la 7ème journée de Ligue 1. Du moins, le plus efficace en termes de statistiques. Flotov, c’est 6 tirs, 3 cadrés, 1 but. Mais également, 88% de passes réussies, 5 centres, 100 ballons touchés, 5 dribbles réussis, 7 duels gagnés et 3 occasions créées. L’OM à tout faire.

Florian Thauvin, meilleur joueur de la 7ème journée de Ligue 1

Où est Kate Winslet ?

Lucas Ocampos (Olympique de Marseille) – Score Squawka : 60

Souvent décrié, toujours critiqué mais maintenu contre vents et marées par Rudi Garcia. Lucas Ocampos a rendu la pareille à son coach contre Toulouse dimanche soir. 1 but, 1 passe décisive. 87% de passes réussies, 60 ballons joués, 4 dribbles réussis. On oublie assez vite qu’à une époque, Lucas Ocampos était acheté par Monaco pour plus de 11M€ et qu’il n’a que 23 ans…

Thiago Motta (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 52

97% de passes réussies, 106 ballons joués, 1 occasion créée, 3 interceptions. Plaque tournante du milieu parisien, Thiago Motta ne doit sa présence dans l’équipe type qu’à sa feuille de statistiques ultra propre. Auteur d’un match Thiago Mottesque, il n’est cependant qu’à créditer de 15% de ses passes vers l’avant… Mais changera-t-on un joueur de 35 ans ?

Houssem Aouar (Olympique Lyonnais) – Score Squawka : 50

Nouvelle promesse du centre de formation lyonnais, Houssem Aouar a réussi le petit exploit de faire passer l’absence de Memphis Depay comme normale. A 19 ans, le natif de Lyon, Aouar a inscrit le premier but de sa jeune carrière en Ligue 1. Auteur de 82% de passes réussies, 5 centres, 6 ballons récupérés, 5 dribbles réussis et 12 duels gagnés. Vendu pour 42M€ en 2020.

Attaquants

Malcom (Girondins de Bordeaux) – Score Squawka : 77

Et si  le meilleur joueur brésilien du championnat était finalement Malcom ? Virevoltant, l’attaquant bordelais continue de faire tourner les têtes. Auteur d’une passe décisive face à Guingamp, il aura tenté 6 fois sa chance, centré 4 fois et gagné 7 duels. Fer de lance d’un Bordeaux séduisant, on devrait retrouver bien souvent le petit brésilien à la moustache dans cette rubrique.

Falcao (AS Monaco) – Score Squawka : 72

La gachette du championnat est comme prévue sud-américaine. Mais c’est le pays qui interroge, alors qu’on attendait l’Uruguay avec Cavani, voire le Brésil avec Neymar, c’est le colombien Falcao qui mène la danse et qui se rappelle au bon souvenir d’une époque pas si lointaine où El Tigre martyrisait les défenses espagnoles et européennes. Auteur d’un nouveau doublé face à Lille, il porte son total à 11 buts en 12 tirs cadrés cette saison ! 3 dribbles réussis, 7 duels gagnés et 3 ballons gagnés.

 

Elias TOUMI
@Sir_Elias_