L’équipe type des statistiques de la 8ème journée

Julian Draxler dans l'équipe type des statistiques de la 8ème journée

Pour la première fois de la saison, les deux sensations du championnat font partie du onze type. Si Malcom et Neymar sont enfin associés, derrière les noms sont un peu moins ronflants avec Touré, Khaoui ou Traoré. En termes de score performance pur, la 8ème journée de Ligue 1 est la plus faible depuis le début du championnat en août dernier. C’est la trêve reposez-vous messieurs !

L'équipe type de la 8ème journée de Ligue 1

Données Squawka.com

Gardien

Steve Mandanda (Olympique de Marseille) – Score Squawka : 34

Jeudi soir, tandis que Yohann Pelé tentait des crochets dans sa propre surface face à Salzbourg, Steve Mandanda préparait tranquillement sa prestation XXL du dimanche soir. Si l’on occulte les deux buts encaissés dans le premier quart d’heure, où le portier olympien n’y pouvait rien, Mandanda nous a réservé un gros match. 9 arrêts décisifs dont un penalty sorti face à Alassane Pléa. Rien ne pouvait arriver à l’OM qui passera la trêve internationale bien installé sur le podium.

Défenseurs

Mouctar Diakhaby (Olympique Lyonnais) – Score Squawka : 59

Le dernier match de Ligue 1 de Diakhaby datait, déjà, du 19 août dernier et s’était terminé par un score de 3-3 face à Bordeaux. Pour fêter son retour, l’OL est allé faire… 3-3 face à Angers. S’il fait bien partie de cette défense rhodanienne qui a craqué après avoir mené 3-1, le géant lyonnais est à créditer malgré tout d’une bonne performance. Auteur d’un but, de la tête forcément, Diakhaby a réussi 88% de ses passes, remporté 100% de ses duels et effectué 7 actions défensives décisives pour aucune faute.

Ismaël Traoré (Angers SCO) – Score Squawka : 48

Auteur du but de l’égalisation face à l’Olympique Lyonnais, le capitaine angevin a montré la voie à suivre à ses coéquipiers, notamment au cours d’une excellente seconde mi-temps. Déterminant à plusieurs reprises face à Nabil Fékir, l’ivoirien a fait parler son physique pour remporter 8 duels et gratter 9 ballons dans sa moitié de terrain. Solide.

Kamil Glik (AS Monaco) – Score Squawka : 47

Pour compléter la défense à trois de cette équipe type des statistiques de la 8ème journée, qui de mieux que Kamil Glik ? Le colosse polonais n’est pas passé loin d’être le meilleur défenseur de la journée, à quelques secondes près plus précisement, si Souleymane Camara n’avait pas égalisé pour Montpellier. Auteur de 82% de passes réussies, une occasion créée, 4 interceptions et surtout 12 actions défensives décisives. Glik Glik boum.

Milieux de terrain

Julian Draxler (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 79

Étonnement positionné relayeur gauche aux côtés de Verratti et de Rabiot, le champion du monde allemand est parfaitement rentré dans le moule et a plus que rempli son rôle face à Bordeaux. Tranchant dans ses interceptions et dans ses passes, Julian Draxler est l’auteur du chef d’oeuvre de la journée avec une reprise de volée du gauche. 8 ballons récupérés, 3 interceptions, 96% de passes réussies dont 1 passe décisive. Et si me gamin de Gladbeck était une solution de plus pour le milieu à trois d’Unai Emery ?

Saîf-Eddine Khaoui (Troyes) – Score Squawka : 50

Régaleur en chef du weekend, Saîf-Eddine Khaoui s’est fait plaisir avec un pied gauche aussi insaisissable qu’un serpent. Acteur principal de la victoire Troyenne face à Saint-Etienne, l’ancien marseillais est l’auteur d’un superbe but sur coup-franc, de 78% de passes réussies, de 8 ballons récupérés et de 8 duels remportés. Loin du contexte bouillant de Marseille, le tunisien s’éclate dans l’Aube et fait partie des éléments moteurs du promu troyen. Orpheline de Ryad Boudebouz, la Ligue 1 s’est trouvé un nouvel ambianceur aux crochets dévastateurs et à la technique de velours.

Abdoulaye Touré (FC Nantes) – Score Squawka : 39

Jusqu’où va durer la série du FC Nantes ? Invaincus depuis le 12 août dernier et sur une série de 4 victoires avec un but d’écart, les canaris se retrouvent au pied du podium. Les hommes du sorcier Ranieri squattent chaque semaine l’équipe type des statistiques. Après Tatarusanu, Girotto ou encore Dubois, c’est au tour d’Abdoulaye Touré d’être mis à l’honneur. Le milieu défensif franco-guinéen, formé au club, a réussi 83% de ses passes dont presque la moitié effectuées vers l’avant. Solide, Touré a gratté 8 ballons, gagné 10 duels et réussi 4 interceptions. A 23 ans, il pourrait postuler clairement au concours du joueur le plus inconnu de Ligue 1 revendu plus de 10M€ en Angleterre à la fin de la saison.

Florian Thauvin (Olympique de Marseille) – Score Squawka : 38

Joueur le plus efficace de la précédente journée, Florian Thauvin est encore présent cette semaine dans l’équipe type. Si sa performance est beaucoup moins remarquable que lors de la dernière journée, l’international français s’est encore fait remarquer par la régularité de ses efforts. 2 tirs, 2 occasions créées, 64% de passes réussies, 7 centres, 83% de duels remportés et 2 fautes subies. De quoi se faire offrir une seconde sélection chez les Bleus ?

Attaquants

Malcom (Girondins de Bordeaux) – Score Squawka : 83

La hype du moment veut que l’on oppose Malcom à Neymar. Tous les deux sont brésiliens, tous les deux sont des ailiers supersoniques, tous les deux portent leur équipe depuis de la saison. Mais Malcom est encore bien loin du niveau du Ney, de ses 79 sélections avec la Seleçao ou de ses 22 buts en Ligue des Champions. Malcom n’a que 20 ans, 2 matchs d’Europa League et 11 buts en Ligue 1. Buteur malheureux lors de la fessée reçue face à Paris, le petit brésilien s’est pourtant démené. 6 tirs, 3 occasions créées, 89% de passes réussies, 2 interceptions et 10 duels gagnés. Son score performance est le même que… Neymar. Comme quoi.

Neymar (Paris Saint-Germain) – Score Squawka : 83

Trop trop trop facile pour le prodige brésilien qui marche sur toutes les équipes qui se mettent dans son chemin depuis le début de la saison. Samedi à 17h45, soit quand François Letexier renvoyait les équipes au vestiaire pour la mi-temps, Neymar était déjà le meilleur joueur de la journée. Auteur d’un doublé, dont un maître coup-franc, et d’une passe décisive, l’ancien joueur de Santos est également auteur de 5 dribbles réussis, de 12 duels gagnés et de 7 fautes subies. O perfecto.

Mario Balotelli (OGC Nice) – Score Squawka : 67

9, c’est le nombre de ballons perdus par Mario Balotelli. Et qu’on le veuille ou non, c’est un bon chiffre pour l’attaquant italien qui est coutumier d’une vingtaine de pertes de balle par match généralement. Auteur du premier but de la rencontre face à l’OM, son 16ème en autant de matchs à l’Allianz Riviera, Super Mario n’a baissé en intensité qu’après le but de Luiz Gustavo. 5 tirs, 2 occasions créées, 7 duels gagnés, 85% de passes réussies dont 41% vers l’avant et même un tacle réussi. A refaire.

 

Elias TOUMI
@Sir_Elias_