Les défis de Football Manager 2014 L’Espagne

Le Racing Santander fait partie des défis de Football Manager 2014

Le meilleur jeu de gestion footballistique de tous les temps est de retour. La sortie du célèbre Football Manager 2014 a été annoncée et même si la date n’est pas encore clairement déterminée, on peut d’ores et déjà tabler sur une arrivée comme d’habitude début novembre. Miles Jacobson l’heureux papa de la franchise a déclaré que « plus de 1 000 nouveautés » avaient été intégrées au jeu et qu’il s’annonçait comme la cuvée « la plus aboutie de la série ». Néophytes ou toxicos, on vous a concocté une petite liste de défis et challenges que vous pourriez bien vous offrir, à condition de tirer une croix sur votre vie sociale bien entendu. Qu’on se le dise, un défi est totalement personnel et la liste ci-dessous est totalement exhaustive.

 

 

Le défi un peu fou : Racing Santander (Segunda)

En mai 2012, le Racing Santander jouait encore le Barça, se rendait à Santiago Bernabeù et défendait son honneur contre les Soldado, Falcao et autres Negredo. Depuis septembre 2013, changement de paysage, les Verdiblancos jouent des coudes face au CD Tropezon et son stade Campo de Santa Anna de 1 500 âmes, le Caudal Deportivo de Mieres ou encore l’équipe réserve du Sporting Gijon en troisième division Espagnole. Une descente aux enfers sportive et financière instiguée en arrière plan par la fameuse crise et une belle escroquerie Indienne répondant au doux nom épicé de Ashan Ali Syed.

Après deux relégations consécutives, vous récupérerez un club qui repart de zéro avec des finances en berne. L’effectif qui comptait il y a peu des gars comme Ezequiel Garay, Nikola Zigic ou Sergio Canales est complètement anonyme. Un seul joueur possède le profil de la sensation, le jeune Ivoirien au nom générique et à la tête de Carlton du Prince de Bel-Air : Mamadou Koné. Du haut de ses 21 ans printemps il conduira votre attaque tout en puissance et en insouciance. Pour le reste il faudra vous armer de patience et la jouer calme pour espérer un jour revenir en Liga avant que Cristiano Ronaldo se tire au PSG et Lionel Messi à Monaco.

 

Le défi classique : Athletic Bilbao (Liga)

Depuis l’épopée malheureuse de la bande à Bielsa en 2012 qui avait atteint la finale de la Ligue Europa beaucoup d’entre vous ont découvert la politique particulière des Leones. En effet, l’effectif du club de Bilbao a pour spécificité depuis sa création de ne compter que des joueurs Basques dans l’effectif (qu’ils soient nés au Pays Basque ou formés dans un club Basque). Un peu comme si Rennes axait sa politique de recrutement uniquement en ne visant que des joueurs Bretons ou comme si Bastia (ou Ajaccio pour ne froisser personne) en faisait de même avec des joueurs Corses. Le véritable exploit de l’Athletic Bilbao c’est de perdurer au plus niveau depuis plusieurs années sans céder à la tentation de récupérer quelques starlettes Sud-Américaines tant appréciées en Espagne.

Vous qui vous engagez avec Bilbao, vous récupérez un club qui tente de relancer la machine. Dans un stade flambant neuf, l’effectif possède quelques pépites comme Iker Muniain, De Marcos ou Ander Herrera qui devraient vous assurer un maintien facile parmi l’élite. Malgré le départ de Llorente à la Juventus, le club s’est offert les services de Benat l’un des joueurs les plus sous-côtés en Liga.

Avec l’Athletic Bilbao, deux alternatives s’offrent à vous : vous vous voulez durer en mode pépère ou vous voulez gagner des titres. Dans les deux cas il faudra faire sans cesse évoluer son centre de formation, principal vivier de joueurs de votre effectif. Si vous voulez aller plus loin, il faudra piller les autres clubs Basques comme Osasuna ou la Real Sociedad et éviter de voir partir vos rares talents sous d’autres cieux. Aller chercher la Liga sera difficile ne rêvez pas, mais vous pouvez viser les Coupes nationales et Européennes pour satisfaire vos dirigeants. Après tout Luis Fernandez a bien réussi à finir 2ème en 1998, pourquoi pas vous ?

San Mamès

 

 

Le défi des footix : Real de Barcelone ou le FC Madrid

« J’aimerais bien que Neymar et Messi se citent comme personnes préférées respectives ». « Moi Cristiano je le mets à droite et Bale à gauche, et ils se la ferment ». « Les médias, je le gère mieux que Mourinho ». « Victor Valdés, je le prolonge ». Arrêtez vos salades, comme à FIFA vous êtes des footix.

 

Auraient pu être cités

 

Liga

En prenant le contrôle de Valence, vous vous mettez dans la peau d’un dirigeant d’entreprise. La dette du club est colossale et vous avez autant de prêts à rembourser que Lionel Messi mettra de buts. Ou vous êtes de passage et vous creusez le trou ou vous vous installez à long terme et vous tentez de rendre le club sain en vendant vos meilleurs éléments.

Promu cette année, Villarreal retrouve la Liga et compte bien y rester. Après des années Riquelme/Cazorla fastes El Madrigal rêve à nouveau de vibrer. Avec Musacchio, Manuel Trigeros, Javier Aquino et Gio Dos Santos ça devrait le faire.

 

Liga Adelante

Le Deportivo la Corogne, qui oscille entre la Liga et la deuxième division depuis quelques temps vient de perdre le dernier vestige d’une époque dorée, le milieu emblématique du Super Depor Juan Carlos Valeron vient de retourner à Las Palmas son club formateur et laisse un vide dans une équipe jeune. Portée par des gamins comme Pablo Insua (20 ans), Uxio (20 ans), Bicho (17 ans), Borja (21 ans) et Luis Fernandez (20 ans) vous allez essayer de dépoussiérer le blason du Depor.

 

 

Retrouvez aussi :

– Les défis de Football Manager 2014 : L’Angleterre

Les défis de Football Manager 2014 : L’Allemagne
 

Elias TOUMI
@Sir_Elias_

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.