Will Grigg est-il toujours on fire ?

Will Grigg est-il toujours on fire ?

Son nom a ambiancé des milliers de supporters pendant des semaines cet été. Qu’est devenu l’attaquant nord-irlandais Will Grigg quelques mois après avoir volé la vedette aux stars de l’Euro 2016 ?

Alors que l’année 2016 vient à peine de fermer ses ultimes pages emmenant à tout jamais avec elle les premiers dribbles d’Ousmane Dembele, les premières consignes de Zizou en Liga ou encore le premier titre international de notre cher Cristiano Ronaldo, un nom aura finalement résonné plus que les autres. Plus encore que celui de Mahrez, de Griezmann ou de Rashford. Après avoir mis au placard les Gareth Bale, Dimitri Payet et Renato Sanches, inconnu au 1er janvier, il est le troisième footballeur le plus recherché sur Google de l’année 2016. Lui, c’est Will Grigg attaquant nord-irlandais de Wigan, star incontestable de l’Euro. C’est d’autant plus surprenant quand on sait que l’attaquant de la Green & White Army n’a pas disputé la moindre seconde sur les terrains français lors de la compétition.


Mais voilà, avec la reprise du tube de l’année 1997 « Freed from desire » c’est toute l’Europe du football et d’ailleurs qui découvre le buteur de Wigan. Alors à moins d’avoir été coupé du monde pendant l’été, vous avez forcément entendu ces paroles « Your defence is terrified, Will Grigg’s on fire ! » Composée par les supporters des Latics au cours de la saison 2015-16, qui aura vu l’attaquant de 25 ans terminer meilleur buteur de la D3 anglaise avec 25 pions, l’ode, qui rentre plus facilement dans la tête que Lionel Messi dans la défense d’Osasuna, aura conquis les millions de fans qui se sont pressés en France cet été. Mais une fois l’Euro terminé et le retour à la routine des championnats consommé, qu’est devenu Will Grigg ?

Wigan in a bad way

Après avoir écrasé la League One (D3) la saison passée, Wigan qui était pensionnaire de Premier League en 2012-13, retrouvait cette année le Championship, véritable championnat marathon de quasi 50 matchs. Pour Will Grigg c’est la découverte, lui qui n’a évolué qu’en League One toute sa carrière sous les liquettes de Walsall, Brentford, Milton Keynes et donc Wigan avec une belle feuille de stats : 217 matchs pour 76 buts.

Will Grigg à Wigan

Alors après avoir martyrisé les défenses du troisième échelon national, Will Grigg continue de faire parler la poudre dans une équipe en très grande difficulté. 20 points récoltés en 25 journées, une avant-dernière place et une dernière victoire datant du 28 novembre dernier, Wigan est au plus mal en ce début d’année. Avec 5 buts inscrits en 18 matchs, l’attaquant nord-irlandais, meilleur buteur du club, a beau se démener il reste peu épaulé : son partenaire d’attaque le néerlandais Yanic Wildschut n’a planté qu’une seule fois. Si pour Will Grigg la marche ne semble pas trop haute, pour Wigan la deuxième partie de saison s’annonce longue et difficile. Convoité par Mick McCarthy, le boss d’Ipswich quinzième de ce même championnat, l’avenir proche de Grigg semble s’écrire en pointillés du côté de Wigan et loin de sa très chère League One. Une chose est sûre, qu’il plante ou pas, que Wigan se maintienne ou pas, le natif de Solihull restera à jamais gravé dans les mémoires de l’année 2016. Will Grigg sera toujours on fire.
 

Elias TOUMI
@Sir_Elias_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *