L’Algérie devra se méfier du Burkina Faso

Pour se qualifier en Coupe du Monde, l'Algérie devra passer l'obstacle du Burkina Faso

Après Tunisie – Cameroun, c’est au tour du match Burkina Faso – Algérie d’être analysé par Les Remplaçants. Les Fennecs de Vahid Halilhodzic devront prendre au sérieux Les Etalons burkinabés qui affirment de plus en plus leur force sur la scène continentale. Match aller très compliqué.

 

Qualifications

Burkina Faso (51ème au classement FIFA)

Burkina

Premiers du Groupe E avec 12 points les Burkinabés ont du batailler pour arracher leur place au dernier tour qualificatif de la Coupe du Monde au Brésil. Dans la poule considérée comme la plus ouverte, le Burkina Faso a dû être sérieux jusqu’au bout pour confirmer les belles performances de ces dernières années. Les Étalons, tête de série, auront du attendre le dernier match, et une victoire contre le Gabon combinée à un étonnant match nul du Congo au Niger, pour laisser éclater leur joie.

1 – Burkina Faso (12 pts) ; 2 – Congo (11 pts) ; 3 – Gabon (7 pts) ; 4 – Niger (4 pts).

 

Algérie (28ème au classement FIFA)

Algérie

Dans un Groupe H où le Mali faisait figure d’épouvantail, Les Fennecs n’auront pas tremblé. Avec une seule défaite au Mali lors de la deuxième journée (2-1), les Algériens terminent largement en tête. Halilhodzic et ses hommes ont confirmé le redressement du football algérien. Troisième nation africaine au classement FIFA, l’Algérie regagne petit à petit sa place au niveau continental. Les Verts redeviennent une équipe à prendre très au sérieux !

1 – Algérie (15 pts) ; 2 – Mali (8 pts) ; 3 – Bénin (8 pts); 4 – Rwanda (2 pts)

 

 

Confrontations

Burkina Faso et Algérie se sont déjà rencontrés à 18 reprises (8 matchs officiels et 10 matchs amicaux). Avec 8 victoires, 5 nuls et 5 défaites, Les Fennecs ont l’avantage. Malgré une intensification de ces oppositions au début des années 2000 (11 matchs entre 2000 et 2006 dont  4 victoires du Burkina Faso pour 4 nuls et 3 défaites), les deux nations ne s’étaient plus rencontrées depuis 2006 avant un match amical cette année remporté par l’Algérie 2 buts à 0.

Meilleures performances en compétitions FIFA

 

Burkina Faso : Troisième de la Coupe du Monde U 17 (2001).

Algérie : Premier tour de la Coupe du Monde (1982, 1986, 2010).

 

Malgré les qualités incontestables de la sélection algérienne, Vahid Halilhodzic et ses hommes devront se méfier du Burkina Faso. En effet, les protégés du Belge Paul Put ont fait de réels progrès ces dernières années. Les Étalons ont manqué la dernière Coupe du Monde en Afrique du Sud en 2010 de peu. Après avoir éliminé la Tunisie au premier tour, ils s’étaient finalement heurtés à la Côte d’Ivoire de Didier Drogba. Avec des joueurs tels que Pitroipa, Kaboré et Traoré au milieu de terrain, les Burkinabés semblent armés pour répondre au potentiel technique de l’Algérie. La défense « verte » devra aussi se méfier de Dagano, meilleur buteur africain lors des qualifications pour l’Afrique du Sud (12 buts).

Pour autant, l’Algérie n’a pas à rougir. Coach Vahid a en main un effectif très complet et surtout plus expérimenté que celui de Paul Put. Les Bougherra, Medjani et Mesbah sauront sans aucun doute museler Dagano. Au milieu, Feghouli, Brahimi, Taïder ou encore Yebda seront autant de risques potentiels pour les Burkinabés. Enfin, Slimani, Ghilas et Soudani n’ont rien à envier aux attaquants d’en face. Bref, l’Algérie victorieuse lors de la dernière confrontation en date aura l’avantage psychologique. De plus, Les Fennecs sont plus expérimentés pour gérer cette double confrontation « couperet ». En effet, leur qualification pour la Coupe du Monde 2010 face à l’Egypte au terme d’un match d’appui ultra tendu (sur terrain neutre au Soudan), leur procure une expérience de tels matchs que le Burkina Faso est loin d’avoir avec seulement 6 participations aux phases qualificatives pour une Coupe du Monde.

Malgré tout, l’Algérie devra se méfier et surtout être bien concentrée du début à la fin de ces 180 minutes qui s’annoncent passionnantes. Cela ne fait d’ailleurs aucun doute vu les déclarations de Bougherra qui a promis « la guerre » aux Burkinabés. Avec l’avantage de jouer le match Retour à domicile, l’Algérie a toutes les cartes en main pour valider son billet pour le Brésil.

 

Les groupes

Burkina Faso

Gardiens de but : Abdoulaye Soulama (Ashante Kotoko, GHA), Daouda Diakité (FC Mounana, GAB), Laré Mohamed Diarra (Rail Club de Kadiogo, BUR).

Défenseurs : Steeve Yago (Toulouse FC, FRA), Henri Traoré (Ashante Gold, GHA), Bakary Koné (O. Lyonnais, FRA), Mohamed Koffi (FC Zurich, SUI), Keba Paul Koulibaly (El Shorta, IRAK), Madi Mandetiguiri (Chippa Holding, AFS), Jean Noël Lingani (Horoya FC, GUI).

Milieux de terrain : Djakaridja Koné (Evian TG, FRA), Florent Rouamba (RC Lens, FRA), Charles Kaboré (FC Kuban Krasnodar, RUS), Bertrand Traoré (Chelsea, ANG), Adama Guira (Sonderjyske, DAN), Benjamin Balima (Sheriff Tiraspol, MOL), Jonathan Zongo (Almeria, ESP).

Attaquants : Moumouni Dagano (Al Saliya, QAT), Préjuce Nalcoulma (Gornic Zabreze, POL), Abdoul Razack Traoré (Gaziantespor, TUR), Jonathan Pitroipa (S. Rennais, FRA), Issiaka Ouédraogo (Admira Wacker, AUT), Aristide Bancé (Fortuna Dusserldorf, ALL), Nii Adamah Plange (Guimares, POR).

Sélectionneur : Paul Put (BEL).

 

Algérie

Gardiens de but : Raïs Mbolhi (CSKA Sofia, BUL),  Azzedine Doukha (USM El-Harrach, ALG), Cédric Si Mohamed (JSM Béjaïa, ALG), Mohamed-Lamine Zemmamouche (USM Alger, ALG).

Défenseurs : Mehdi Mostefa (AC Ajaccio, FRA), Cadamuro Liassine (Real Sociedad, ESP), Faouzi Ghoulam (AS Saint-Etienne, FRA), Djamel Mesbah (FC Parme, ITA), Nacer Khoualed (USMA), Madjid Bougherra (Lekhwiya, QAT), Ali Rial (JS Kabylie), Essaïd Belkalem (Watford, ANG), Carl Medjani (Olympiakos Le Pirée, GRE).

Milieux de terrain : Medhi Lacen (Getafe CF, ESP), Adlane Guedioura (Crystal Palace, ANG), Amir Karaoui (ES Sétif, ALG), Yassine Brahimi (Granada CF, ESP), Hassan Yebda (Granada CF, ESP), Saphir Taïder (Inter Milan, ITA), Sofiane Feghouli (FC Valence, ESP), Abdelmoumen Djabou (Club Africain, TUN).

Attaquants : Foued Kadir (S. Rennais, FRA), Hillal Soudani (Dynamo Zagreb, CRO), Nabil Ghilas (FC Porto, POR), Mohamed-Lamine Aoudia (Dynamo Dresde, ALL), Islam Slimani (Sporting Portugal, POR).

Sélectionneur : Vahid Halilhodzic (BOS).

 

Match aller le dimanche 12 octobre à 18heures à Ouagadougou ; match retour le mardi 19 novembre à Blida.

 

Les pronostics de la Rédaction :

Elias : Burkina Faso 0 – 0 Algérie / Algérie 4 – 1 Burkina Faso

Nourredine : Burkina Faso 1-1 Algérie / Algérie 2-0 Burkina Faso

 

Retrouvez aussi :

Tunisie – Cameroun : le Cameroun en favori

 

Nourredine REGAIEG
@Nourregaieg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.